CONSERVATION JAGGER LIBRARY – AFRIQUE DU SUD

28 Nov, 2022

Un incendie ravage la bibliothèque Jagger en avril 2021.

  • Les équipes de la bibliothèque se mobilisent pour organiser le sauvetage des collections, grâce à des bénévoles et des membres de la société civile.
  • Des dons spontanés sont récoltés auprès des entreprises, collectivités du monde entier.
  • Les collections sont mises en sécurité mais la perte est grande…

→ Un travail d’inventaire commence.

Comment continuer à assurer ses missions

Pour continuer à rendre accessible les fonds, la bibliothèque a souhaité conserver et numériser la collection de prestigieux dessins architecturaux de Herbert Baker comprenant environ 11 000 cartes et dessins originaux.

Très fortement dégradés par le temps, les documents nécessitent un travail de préparation à la numérisation afin de garantir une parfaite pérennité et une qualité de capture optimale.

→ L’alliance de plusieurs savoir-faire est requise : MEMORIST propose la mise à disposition de ses experts français de La Reliure et d’Arkhenum pour mener à bien cette mission.

Enjeux

  • Limitation du risque de détérioration à travers une prestation sur site
  • Transfert de compétence envisagé
  • Réduction des coûts grâce à une solution globale
  • Gestion de projet agile en symbiose avec les donneurs d’ordre et responsables de la collection (archivistes, conservateurs, …)

La réussite va dépendre de la capacité à maitriser 2 éléments, soit la formation rapide et efficace des équipes locales ; et fournir un soutien logistique rigoureux pour le matériel (papiers japons, scanners patrimoniaux, colles, …). L’équipe a alors déployé un atelier in-situ avec des archivistes, des restaurateurs et des professionnels de la numérisation patrimoniale qui ont travaillé de concert à la formation et non à la réalisation. Cela a demandé de mettre sur place un atelier de restauration de 4 personnes, totalement novices, formées à des savoir-faire d’exception et un atelier de numérisation de 3 personnes avec 3 scanners différents pour couvrir tous les formats rencontrés (A4 au A00).

Pour l’atelier de numérisation : Chaque type de document a été numérisé sur un scanner adapté à ses spécificités (format, texture,…) avec un haut niveau de qualité pour une reproduction à l’échelle 1 avec une attention particulière sur les couleurs (plans aquarellés). De plus, l’insertion de métadonnées descriptives a permis de retrouver aisément les documents numériques dans les bases de données.

Pour l’atelier de restauration il y avait un double objectif. Premièrement au niveau de la qualité de l’image (numérisation de toutes les informations) et deuxièmement l’atténuation des dommages causés par une mauvaise manipulation. Les étapes classiques ont suivi : Dépoussiérage, nettoyage ; Réassemblage des morceaux dans un ordre logique ; Doublages localisés et en plein ; Mise à plat.

La collection peut alors être traitée dans son ensemble sans mise à l’écart de certains documents très dégradés

Vous pouvez également aimer

This site is registered on wpml.org as a development site.